O’ld

Retrouvez dans cette page la présentation de tous les groupes qui vous ont fait vibré

lors des deux premières éditions de l’Origin’all Festival.

fougere_oll

Edition #2016

Alam #2016

Groupe de reggae français au service de textes conscients et engagés, porté par une voix féminine unique, chaleureuse et pleine de vie, ALAM a déjà fait ses preuves lors de ses différentes dates et collaborations avec les plus grandes formations de la scène reggae française et internationale.
A son actif, 7 années d’aventures, de route et de rencontres, plus de 600 concerts dont les premières parties des plus grands artistes reggae (Tiken Jah Fakoly, Groundation, Gladiators, Skatalites, Sebastian Sturm, Pablo Moses, U Roy, Danakil, Broussaï, Alborosie, SOJA…), ainsi que 2 albums : « Premier souffle » (2008) et « Family » (2011), et leur nouvel EP « Un autre chemin »! ALAM est une arme contre le cynisme ambiant.

Biga*Ranx #2016

Dès l’âge de 14 ans, Biga*Ranx se consacre entièrement à la musique, attiré par les sonorités jamaïcaines.
En 2008, Biga est adoubé par le singjay jamaïcain Joseph Cotton qui le baptise « Ranx », son entrée dans le monde du reggae est consacrée. Les mélodies se jouant des frontières terrestres, très vite il acquiert une notoriété internationale. Il sort alors en 2011 son premier album « On Time », un succès dans les bacs et sur scène.
Depuis, Biga*Ranx a sorti 2 albums, multiplié les collaborations et tourné sur plus de 500 dates en France et à l’étranger, accompagné de son groupe de musiciens. Il mêle toutes les influences qu’il affectionne créant ainsi son propre style musical, le rub-a-lounge.

Brass Bandicoot #2016

De la cumbia au hip-hop en passant par les Balkans sans oublier ce bon vieux rock qui tape, le Brass Bandicoot vous emmène voyager dans des contrées lointaines avec ses cuivres en pagaille et sa chanteuse de charme.

Meilleure amie de vos lendemains difficiles, la troupe saura vous redonner la vigueur de vos vingt ans et vous faire taper des pieds et des mains dans une bonne humeur contagieuse.

Cheeko & Blanka #2016

« Cheeko & Blanka sont Trop Cool », et en plus c’est vrai ! Forts de leurs expériences respectives au sein de Phases Cachées et La Fine Équipe/Jukebox Champions, les deux copains viennent chambouler les codes du hip hop français. Ils revisitent les époques et les genres, le tout en moonwalk. Sous les doigts de Blanka, la MPC et les platines passent allègrement du blues au funk au hip hop le plus pur et l’électro la plus groovy pendant que Cheeko s’occupe du flow, de l’impro et des histoires extraordinaires avec humour et poésie.

Cie See #2016

En 1956, les congés payés passent à trois semaines! Chantal et Bernadette ont mille projets en tête. Copines de longue date, elles bouillonnent de plaisir et de désir. Grâce à la machine à laver et au lave vaisselle, elles peuvent partir en vacances et laisser leurs époux, Jean Charles et Hubert se débrouiller seuls ! Entre enfantillage, superficialité et amitié, elles vous font voyager dans le passé au gré des tubes des années 50. Une page de l’histoire est tournée. Maintenant, c’est la liberté ! Adieu maris, enfants, chiens, tâches ménagères… Chantal et Bernadette partent dans une aventure neuve et pleine de découvertes : jongleries délurées, chorégraphies décalées, parties de badminton endiablées et bien d’autres numéros parfois un poil ratés.

City Kay #2016

Jay El-Kady aurait pu être un oriental de Londres branché sur la variété égyptienne mais c’était sans compter sur sa nounou jamaïcaine qui l’a biberonné au roots et au rock steady.

XXIe siècle oblige, il explore avec son groupe City Kay un crossover du roots et de l’electro-pop à la quête d’une « pop drop-in ».
Le résultat est souvent dépaysant, comme si Steel Pulse et London Grammar étaient enfermés dans la même pièce.

Remarqués aux Bars en Trans, aux Inouïs de Bourges, puis aux Transmusicales de Rennes, les Newcomers de CITY KAY intègrent en live, une implantation « augmentée » associant l’électro au jeu de chaque musicien.

Electro Deluxe #2016

Composé de cinq musiciens, Electro Deluxe fait partie des groupes les plus actifs de la scène musicale française. Fondé en 2001, le groupe s’est fait connaître grâce à un son sur-vitaminé de soul et de funk. Avec plus de 10 ans de tournée à son actif en France, dans le monde entier et dans les plus prestigieux festivals, Electro Deluxe est un véritable réservoir musical. On retrouve les musiciens du groupe aux côtés de C2C, Hocus Pocus, Ben l’Oncle Soul… Au centre du renouveau de la scène soul, à la frontière entre groove et jazz, Electro Deluxe prend racine entre héritage et modernité, explorant les frontières musicales sans se soucier des limites ni des étiquettes.

Féfé #2016

Féfé a participé à tellement d’albums qu’il devient difficile de tous les compter sur 2 mains, et pourtant sa fraicheur et son sourire ne l’ont toujours pas quitté.
Après son immense succès avec le Saïan Supa Crew, peu pariaient sur le rebond solo des membres du groupe. Le disque d’or décorant le premier album solo de Féfé « Jeune à la retraite » fait vite taire les sceptiques.

Fidèle à ses premiers amours, Féfé revient ici à la formule épurée qui a fait ses heures de gloire: un beat précis et un texte à la fois personnel et fédérateur emmené par un flow oscillant entre rap, reggae et ragga.

Flavia Coelho #2016

Flavia Coelho débarque à Paris en 2006 alors qu’elle commençait à se faire un nom au Brésil. Sous la houlette de Pierre Bika Bika et de Victor-Attila Vagh, Flavia sort son premier album Bossa Muffin en 2011. Elle entame une tournée qui ne s’arrête plus laissant son chant sensuel et son flow énergique se balader au rythme des influences brésiliennes et afro-latines.
120 concerts plus tard, Flavia Coelho a définitivement charmé les français et en profite pour sortir son 2ème album Mundo Meu en 2014. Entourée de Patrice ou de Tony Allen, elle bâtit de nouvelles textures sonores sur la mémoire de toute la culture musicale brésilienne, chantant la beauté mais aussi les dangers de son pays natal.

Hippocampe Fou #2016

Fine et inventive plume du rap français, Hippocampe Fou est un amoureux des images et des mots, un explorateur invitant celles et ceux qui le suivent à des voyages célestes ou abyssaux, un grand enfant, toujours dans la lune. Après avoir exploré les fonds marins avec °°Aquatrip°°, rencontré un public nombreux et enthousiaste, ce grand enfant refuse de quitter son pays imaginaire et nous invite à un voyage insolite et surréaliste avec son nouvel album ☆Céleste☆.
Accompagné de productions musicales redoutables, Hippo manie flows, jeux de mots et story-telling avec une dextérité surprenante. Sa langue affûtée bouscule l’imagination et suscite la réflexion en visitant un nouvel espace, le ciel.

La Grosse Commission #2016

La grosse commission a vu le jour en 2015 dans le cadre d’une carte blanche lors du festival « Le Chapitoscope ». Pour faire jeu égal avec les usagers de toilettes sèches dans un moment aussi incongru, Mike, Margaret et José, ont mis en jeu leurs cordes vocales. A nue, intime et musicale, la voix permet de toucher de manière sensible. « Faisons de la musique d’ascenseur aux toilettes, vocale et live, qui apporte du bien-être à nos chieurs ! ». En plus de proposer au festivalier de porter un regard différent sur les toilettes, ils ont pu créer ces espaces de rencontre à l’endroit de l’intimité de chacun. Tout en la dédramatisant et en y apportant le plus grand des respects.

Les Lagers #2016

Les Lagers, c’est un groupe de Punk/Hip-Hop Dadaïste aux prestations scéniques intenses. Riot Lagers y déroule des instrus « cubiques », au service de textes surréalistes écrits et interprétés par Favo Lagers. Le tout posé sur les riffs diaboliques de Polo Lagers.

Elevés, nourris et montés de toutes pièces à Toulouse, ces trois frères sont à 2015, et aux années 2000, ce que le Christ fut aux années 0 : le commencement. L’énergie d’un redbull, la classe de Depardieu, la violence d’un Morandini et le mur du son de Berlin !
LES LAGERS c’est l’assurance du meilleur Post-Retro-Punk-Neo-Hip-Hop-Electro-Trap-Metal pour ta soirée.

Nomad Frequencies #2016

Nomad Frequencies est un projet initié par le musicien et producteur Yvan Pessin plus connu sous le nom de DJ Pushit. Sur scène comme en studio, il est accompagné par plusieurs accordéonistes et musiciens. Ensembles, ils explorent les musiques du monde en les mixant avec les sonorités profondes du Dub et des musiques électroniques. Passionnés par les musiques traditionnelles des Balkans mais aussi d’Amérique Latine, ils développent leurs compositions originales pour inventer un nouveau style musical. Sur scène, le résultat est une musique unique, hypnotique et inventive qui séduit autant les amateurs de Sound-System que les amoureux des musiques folkloriques du monde entier.

Riot Pata Negra #2016

Musicien, Compositeur, beatmaker depuis plus de 10 ans, Riot Pata Negra est un amoureux inconditionnel de la musique.

Influencé par le hip hop, la musique latine mais aussi par les films de Robert Rodriguez et Quentin Tarantino, il nous entraine dans un imaginaire explosif, dansant, groovy, aux accents latins captivants.

Munit de ses sampleurs séquenceurs, et de sa Talk box, il se produit depuis plusieurs années sur scène, avec son groupe MP1 point2.
Son nouvel album, Riot Pata Negra : c’est la bande originale d’un film qui n’existe pas.
Un western moderne aux accents tonitruants qui sent bon le cactus et la poudre à canon.

Sax Machine #2016

Sax Machine est un retour vers le futur de la « Great Black Music » : Hard-Bop, Afro-Beat, Deep Funk ou Hip-Hop Psyché viennent former un alliage inédit et imparable !
C’est une formule alchimique imaginée par le talentueux saxophoniste Guillaume Sené (Like Jam, Leon Newars) et le volcanique Pierre Dandin (tromboniste de Sergent Garcia & Malted Milk) pour transformer l’art de l’improvisation en un groove cuivré et envoûtant.

RacecaR, rappeur de Chicago dans le plus pur style Native Tongue de la Côte Est, qui a collaboré avec Slim Kid Tre de The Pharcyde, Speech de Arrested Developpment, Soulsquare ou plus récemment avec Guts, vient mettre le feu à la scène.

Scratch Bandits Crew #2016

Après douze ans d’existence, oscillant entre trio et quatuor platinistique, le Scratch Bandits Crew revient en Stéréo. Supa-Jay, fondateur et compositeur du groupe et Syr, turntablist chevronné et dépisteur de samples. Fort de leurs singularités, les Scratch Bandits revisitent aujourd’hui leurs fondamentaux dans un retour aux sources, où samples seventies, beats Hip-Hop, basses Electro et instrumentations Jazz s’entrechoquent dans une signature musicale unique. Entre scénographie, vidéos surréalistes et conduite lumière millimétrée, c’est en live que l’identité visuelle du groupe prend toute son ampleur. Un show puissant et immersif, fort des nouvelles créations graphiques du collectif de VJing WSK, du graffeur Brusk et du motion designer Icecream.

Teorem #2016

TEOREM, ce sont des textes percutants sur une musique qui fait la synthèse entre électro, rap et chanson. A l’origine du projet, il y a Rémi Libéreau et Curtis Efoua, deux multi-instrumentistes aux bagages musicaux variés.
Ils composent et enregistrent eux même toutes les parties mais c’est Rémi qui écrit les textes, où l’argot fait bon ménage avec la poésie, une poésie plus proche du bitume que des étoiles. Sa meilleure source d’inspiration, l’homo sapiens moderne, pressé, écrasé, révolté, amoureux.

TEOREM c’est donc une formule originale, un son qui dépoussière la scène française et rend ses lettres de noblesse à la langue de Molière.

The Soulshiners #2016

Accompagné pendant 2 ans par le toaster Ewen, le groupe décide de se tourner vers un style plus reggae en accueillant Dougy et Pieroots au chant. C’est donc en 2015 que le projet Africa’N’Percu laisse place au groupe The Soulshiners après 4 ans d’existence. Le groupe s’est forgé une solide expérience de la scène à travers des dates telles que le Reggae Sun Ska, le Printemps de Bourges et en jouant les premières parties de Johnny Clarke, JAH9, The Banyans, I Woks Sound, Datune… Cette année fût aussi l’occasion d’organiser leur première tournée à travers la France, l’Espagne et le Maroc, de s’assurer ensemble d’une solide expérience de la scène et ainsi d’assumer sa métamorphose.

Yellow – Origin’all Live #2016

En 1994, Ben découvre la folk avec l’album Welcome to the Cruel World de Ben Harper, une révélation. C‘est la découverte d’un genre, d’un état d’esprit, mais aussi de la Lap Steel et d’une nouvelle manière de jouer. Après dix années passées derrière la batterie dans un groupe de reggae, Ben devient Yellow et la carrière devient solo. Le folk, lui, va parfaire un univers original et exigeant. Yellow compose, écrit et interprète une musique délicate et brute, à la manière de Cocoon, Feist, Patrick Watson, Valerie June ou encore Bon Iver. Son aventure de batteur reggae l’influence dans ses textes, les messages sont positifs, l’espoir et le désir d’unité sont là. Rejoint par #MissVero sur scène en 2013, il passe régulièrement d’un bar toulousain à un appartement parisien pour enchainer dans une église ou un lavomatique.

EDITION #2015

Blackbird Hill #2015

La Cie Oxymore #2015

La Fatal Compagnie #2015

LMK #2015

Mathieu Moustache #2015

Opsa Dehëli #2015